Recherches, addictions et obsessions visuelles

L’Ombre de la femme

 

Elevée par un père artiste et anti-social dans une communauté hippies des années 70, Julie Peiffer a peu intégrer les règles de la vie sociale. Enfant solitaire, elle passe son temps à observer la nature et les images de ses livres. A 17 ans, dans un acte de survie, elle part pour Paris. 

Paris c’est grand, à Paris il y a la vie. C’est un tourbillon incessant d’images qui viennent frapper son oeil. Dans la naïveté de l’innocence, elle va à la rencontre d’anonymes et de lieux pour tenter de comprendre la vie et la société. Enfant coupée de sa mère, elle n’aura de cesse de comprendre comment la femme devient, vit, grandit, s’épanouit, vieillit, transmet, laisse… Elle cherche et observe les femmes dans la rue, le métro, leurs coiffures, leurs démarches comme pour essayer d’intégrer son propre corps. Elle se remplit des anonymes, les photographie, les détails. et les capture pour construire sa propre identité. Vide de cadre et de valeur, elle se nourrira des autres, d’images, de scènes de films afin de cadrer sa vie et sa candeur exubérante.

Les Séries

1/1
  • Instagram Basic Black
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Tumblr Basic Black
  • Black YouTube Icon

Copyright © 2019 Julie Peiffer - Paris -

All rights reserved - Tous droits réservés