Myriade

Poèmes Hans Limon. Photographies Julie Peiffer. Septembre 2017

Comme un lever de lune au versant de Tunis,
ta voix calorifère inonde les tympans 
pour sans reçu dessous défrayer Adonis
abattu, pitoyable au milieu des serpents.

Lorsque ton globe point, rotondité marine,
et remplit de clarté la sebkha Séjoumi,
on entend pérorer la rumeur assassine
et crever de langueur le silence endormi.

Dans mon rêve infantile, un cinglant sirocco 
te conduit par la ville où l'ogre Médina, 
puisant dans son abîme injure et quiproquo,
soulève tous ces corps que ton cœur déclina.
L'armée te fait captive à la barbe des dieux,
t'enferme à double tour sous une morne crypte,
mais regrettant bientôt tes charmes délicieux,
tes poses chamarrées de princesse d'Egypte,
les dix mille soudards fomentent la révolte,
unissent leurs efforts jusqu'à rompre le piège,
et du lointain désert s'élève et virevolte
la victoire animée de folie sacrilège.

C'est toi qui, un peu brute, un peu tard,
marchandas la semence aux dépens de Jaafar,
toi qui, le teint sucré, à des millions de larmes
offris l'espoir allègre et la paix des alarmes.

J'embrasserai longtemps ton front pur qu'embrasa
le sourire amusé du Cochon de Gaza."

 


Hans Limon 
 

© Julie Peiffer, Myriam Tekaïa- Emp Tea

  • Instagram Basic Black
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Tumblr Basic Black
  • Black YouTube Icon

Copyright © 2019 Julie Peiffer - Paris -

All rights reserved - Tous droits réservés