Instant Damné 

Poèmes Hans Limon. Photographies Julie Peiffer.  Septembre 2017

Tu as fermé les yeux et j'ai pensé tout bas

je donnerais ma vie pour l'un de tes regards

un geste attentionné, quelques tendres égards

plonger dans tes humeurs, en ressurgir nouveau

quitter la Mer du Nord pour ton froid caniveau

tenir entre tes seins comme un jour de pervenche

être mite et rogner le tunnel sous ta manche

sabrer ton idéal où frémit Pessoa

siffler sur ton nombril Cognac et Passoã

m'emplir du pieux simoun évasant ton visage

oublier un moment mon angoisse et ton âge

humer sur ta pommette un peu d'inconvenance

te céder l'avenir jusqu'à perdre conscience

je prêterais mon âme à celui qui pourrait

te prendre sur le fait au chevet de Man Ray

t'arracher cachectique aux langueurs du Mexique

t'amener jusqu'à moi, pâle, grave et cynique

ouvrir le bal orphique et fermer ta paupière

fourbir une allumette et brûler ta guêpière

me rendre insubmersible, apte aux chasses tribales

briser ton métronome ou crever mes timbales

je ferais de mon mieux pour n'être plus moi-même

et faire éclore au monde un portrait-chrysanthème

je t'offrirais mon temps, débit de presque-rien

puisqu'il t'amuse autant, puisqu'il te va si bien

Tu as séché mes yeux et dansé tout là-bas"

 

Hans Limon

 

Photos © Julie Peiffer / Modèle : Emp Tea

© Julie Peiffer 

Modèle Myriam Tekaïa

  • Instagram Basic Black
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Tumblr Basic Black
  • Black YouTube Icon

Copyright © 2019 Julie Peiffer - Paris -

All rights reserved - Tous droits réservés