Dévoilée

Poèmes Hans Limon. Photographies Julie Peiffer.  Septembre 2017

J'ai siphonné l'Euphrate et croqué les Balkans. 
Rien ne saurait ternir tes regards provocants.
J'ai plongé dans l'abîme où s'épuise la sonde.
Rien n'égale en chaleur ta matrice féconde. 

J'ai capturé Vénus allongée sur les eaux.
Ses charmes près des tiens ne sont que froids tombeaux.
J'ai bu le givre amer et le rayon qui flambe.
Rien n'est plus savoureux que ta moite entrejambe.

J'ai surpris l'aube nue rassemblant ses fichus.
Ses trésors de beauté ne sont que rois déchus.
J'ai cherché le plaisir sous des châteaux de sable.
Mes doigts n'y ont trouvé qu'un cadavre potable.

J'ai sillonné l'éther et ses globes glorieux.
Rien n'est plus infini que le blanc de tes yeux.
Il n'est sous le soleil de plus cosmique hommage
que ton visage frais qu'on voudrait mettre en cage."


Hans Limon

Femme Allongée © Julie Peiffer

  • Instagram Basic Black
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Tumblr Basic Black
  • Black YouTube Icon

Copyright © 2019 Julie Peiffer - Paris -

All rights reserved - Tous droits réservés