Le Baiser

Texte Hans Limon. Photographies Julie Peiffer.  Octobre 2017

Tu m'as compris de haut, mais j'ai senti ta flamme 
vaciller sur ma peau, crépiter dans mon âme,
et ton cœur se pencher pour épancher son chœur 
sur mon lutrin surpris d'accueillir son Vainqueur.

Un baiser, mon amour, c'est un cri de cantique,
une mort pour de faux, un suicide amniotique,
une révélation qui ne dit pas son nom,
un passé qui s'oublie pour un oui pour un non.

Sois gentille, mon âme, et prête-moi ta langue,
déserte le silence et transperce ma gangue,
offre-moi la douceur de ta sainte Élection.

Lorsqu'on creusera l'ombre et qu'ils paieront la note,
je garderai pour moi le bruit de ta quenotte 
inscrivant sur ma bouche un éclat de succion.


H. Limon

  • Instagram Basic Black
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Tumblr Basic Black
  • Black YouTube Icon

Copyright © 2019 Julie Peiffer - Paris -

All rights reserved - Tous droits réservés