A l'Automne à l'Hotel

Texte Hans Limon. Photographies Julie Peiffer.  Octobre 2017

On voit des faits divers à l'automne à l'hôtel.
On lustre le passage à l'hôtel à l'automne.

Au tout premier étage un monstre-clitoris
dessappe son bordel aux pieds de Chuck Norris,
pendant que sous un jour funèbre déambule 
un fils de Bruce Lee, bien coincé dans sa bulle.

"Si tu veux t'épargner la fureur du dragon,
descends jusqu'à la gare et prends le bon wagon !"
Ainsi parle au soleil le petit scarabée
à la barbe de Chuck, liquide et bouche bée.

Chambre cent-trente-huit, ça sent l'homme et la cuite,
le foutre évanescent, le ruisseau, la pituite.
Suivez le filament qui mène à l'illégal :
vous trouverez ma mère avec Steven Seagal.

Au bout du corridor éclate un air de flûte.
Un gus maudit des dieux réclame sa turlute.
"Pourquoi me faire attendre alors que j'ai la dalle ?
Fais-toi une raison, ici-bas c'est Pigalle.

J'aimerais tant venir dans ton petit palais.
Il faudrait que tu sois peut-être un peu moins laid.
J'ai de quoi satisfaire une horde de putes.
Mais pourquoi je m'entête et pourquoi tu discutes ?"

On masque le massacre à l'hôtel à l'automne.
On offre le massage à l'automne à l'hôtel.

"En vérité je vous le dis, pas de salut
en dehors du sentier caché sous le talus."
Voilà ce que prédit le roi des morts-vivants
chambre deux-cent-vingt-sept, au milieu des divans.

Un peu plus loin, crevant de brute bonhomie,
l'Abbé Pierre fricote avec une momie
qui sous des airs contrits de Mère Tesera
distribue la misère et bâfre la pizza.

Le président Carter caresse des starlettes
qui sucent la lumière avec des cacahuètes.
Côté cour, un peu court, un jeune homme fêlé 
hurle au bord du néant : "Je passe à la télé !"

Il faudrait prévenir l'asile ou la police.
À deux portes de là, des serpents de réglisse 
transforment la cambuse en fruste bonbonnière.
"Je préférais quand même un peu la garçonnière.

Ferme ta gueule, andouille, et nettoie tout ce sang !"
Jésus la joue modeste avec le Tout-Puissant...
Un pécheur repenti souffle dans un roseau :
"Merci de m'ajouter à votre bon réseau",

sous la vasque de nuit bordant le précipice.
"Dois-je le combler, Père, ou l'enduire de pisse ?
C'est à toi de choisir, et donc à nous, Messie.
Mais non. Le pauvre bougre est mort d'apoplexie..."

On rigole à l'ancienne à l'automne à l'hôtel.
On se moque de l'heure à l'hôtel à l'automne.

Le dessert est gratuit : ça n'étonne personne.
Mais l'ambiance est morose et l'accueil est mortel."
H. Limon

© Julie Peiffer 

Modèle Sanâa

  • Instagram Basic Black
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Tumblr Basic Black
  • Black YouTube Icon

Copyright © 2019 Julie Peiffer - Paris -

All rights reserved - Tous droits réservés